Fanfare Classique de Quelaines Saint Gault

Vous écoutez en ce moment : La symphonie n°9 de Beethoven©  

QUELAINES ST GAULT ET SA FANFARE

                 Quelaines Saint Gault est une commune de la verte Mayenne habitée par 1800 âmes. Dynamique sur le plan économique ( 60 artisans et commerçants œuvrent dans la commune ), dynamique sur le plan sportif et culturel ( plus de 30 associations s'activent), Quelaines Saint Gault offre une qualité de vie exceptionnelle à ses habitants. Une situation géographique très favorable permet à diverses entreprises notamment de transport (matériaux, céréales ou voyageurs) de maintenir une activité locale très importante. Le secteur artisanal n'est pas en reste et loin s'en faut, puisque la présence de quasiment tous les corps de métiers offre non seulement l'avantage de proposer aux habitants les services essentiels, mais procure également un bassin d'emplois important. A l'instar des chiffres nationaux, la population active du secteur agricole est de moins en moins nombreuse, mais reste une corporation très présente et très active sur la commune et le département. Conjointement avec le slogan du département "La Mayenne, élargissez vos horizons", notre commune annonce :

"Il fait bon vivre à Quelaines Saint Gault"

             La vie associative étonnement riche pour une commune de 1800 habitants, procure à ces derniers une panoplie d'activités sportives ou culturelles, variée, où tout un chacun peut y assouvir ses besoins physiques, cérébraux et artistiques. L'une d'entre elles n'est autre que la fanfare, que par les mots qui suivent, vous allez connaître…

             La fanfare de Quelaines Saint Gault naquit en 1868, sous l'impulsion de l'Abbé Houdemon. Depuis sa création, 12 Directeurs et 7 Présidents se sont relayés. Actuellement la Direction est confiée avec bonheur à Jacques THOMAS et la Présidence, avec la même joie, à Georges LECLERC. En 1932, suivant la décision prise à Paris par le congrès et sur proposition de l'Union Départementale des Sociétés Musicales de la Mayenne, le comité central a accordé une médaille d'honneur à la fanfare qui comptait alors 64 années d'existence. En 1968, 45 musiciens sous la Direction de M. AUZEMERY célébraient le centenaire de la formation. De nombreux festivals et concours jalonnaient le calendrier des manifestations musicales et la fanfare était alors classée en 1ère division 2ème section.

             En 1988, le 120ème anniversaire était fêté dans le cadre du festival du Sud-Mayenne. La fanfare dont l'effectif avait très sérieusement baissé dans les années 80 se voit renaître à compter du début de la décennie. La venue d'un nouveau chef, Jacques THOMAS, et l'arrivée de jeunes musiciens ont permis à la société de redorer son blason, quelque peu terni par un déclassement pour "non-présentation" à un concours national dans les délais réglementaires.

             Trois concours successifs ont permis à la fanfare d'obtenir un prix ascendant à Esvres (37), de confirmer ce nouveau classement à Montlouis-sur-Loire en 1997 avec un 2ème prix, puis en 1999 elle acquiert un 1er prix dans la ville de Troyes dans l'Aube. La fanfare est donc maintenant classée en 2ème division 1ère section. La Société a eu plusieurs occasions de représenter le département, notamment au festival régional des Pays de Loire à La Roche-sur-Yon en 1995 et à celui de l'Abbaye de l'Epau près du Mans en 1997, à Fontenay Le Comte en 1999 En 1998, elle a rendu visite à des collègues de sa génération : en effet, la Société d'Eaubonne dans le Val d'Oise fête comme elle son 130ème anniversaire et l'a très cordialement invitée à se joindre à elle afin de célébrer cet événement.

                 Depuis maintenant trois ans, notre société a mis en place un partenariat avec l’école intercommunale de musique Claude DEBUSSY, et au vu du dernier concert de Sainte Cécile, on peut maintenant dire que cette association est un véritable succès. Le jumelage de ces deux orchestres porte désormais un nom, on parleras de l’Ensemble QuelDébu, « Quel » pour Quelaines Saint Gault, et « Débu » pour l’École Claude Debussy

 

                 Et voilà déjà 140 ans passés, pourtant et malgré son grand âge, cette vieille dame est toujours alerte et conserve un esprit jeune, moderne et dynamique, il suffit de constater une moyenne d'âge de 34 ans, d'observer un nombre de jeunes important dans ses rangs et d'écouter les œuvres qu'elle interprète...